Sélectionner une page

Vœux de nouvel an à Molenbeek !

Geplaatst door Ecolo Molenbeek op donderdag 18 januari 2018

Chères amis écologistes

Beste vrienden,

Tout d’abord laissez-moi vous souhaiter souhaiter à chacun d’entre vous une  excellente année 2018. Que celle-ci vous soit riche en petits et grands moments de bonheur, tant au niveau personnel, que professionnel. Laissez-moi aussi vous, nous souhaiter une belle année au niveau politique !

Exceptionnellement, le coup d’œil habituel du début d’année dans le rétro ira un peu plus loin et remonte au moins jusqu’aux 5 dernières années.

Vijf belangrijke jaren voor de groene beweging in Molenbeek die dankzij haar deelname aan de meerderheid zeer concrete verwezenlijkingen tot stand heeft gebracht, in het belang van de Molenbekenaars.

Reconnaissons que Molenbeek a bien changé au cours des 5 dernières années :

Ce changement, ce n’est pas tout seul que nous avons pu le réaliser. Ce changement, c’est  aussi celui qui est porté par les Molenbeekois eux-mêmes.

C’est grâce aux habitants qui se sont mobilisés sur des enjeux de qualité de vie dans leurs quartiers que le visage de Molenbeek a changé

Dankzij de Molenbekenaars die eindelijk het woord nemen om de gemeenteraad op een soms ietwat ruwe manier te interpelleren, verandert de participatiecultuur in Molenbeek, komt de dialoog op gang en wordt er meer rekening gehouden met het standpunt van de inwoners als het om openbare beslissingen gaat.

C’est parce que des citoyens se sont mis ensemble pour construire leur solution de logement via le CLT, par exemple, que la question du droit au logement a bougé à Molenbeek

C’est parce que des jeunes se sont investis pleinement dans les instances du Conseil de la jeunesse, que la jeunesse a repris la parole à Molenbeek.

Reconnaissons-le : ils ont été une source importante d’inspiration tout au long de la mandature. Ils nous ont permis de construire autant de projets et de laisser une empreinte écologiste dans la gestion de notre commune.

 

Mais on peut aussi s’auto-congratuler :

Onze aanwezigheid werd opgemerkt en we hebben onze verantwoordelijkheden opgenomen, daar waar de Molenbekenaars ons verantwoordelijkheden hebben gegeven.

Ik denk hierbij aan het OCMW, waar ons raadslid Frédérique Mainjot knap werk geleverd heeft, waarvoor wij haar hartelijk bedanken. Toen de gemeentelijke dotatie aan het OCMW met meer dan 25% naar omhoog ging, heeft Frédérique enkele wantoestanden helpen te vermijden, zoals de fenomenale salaristoeslag van één van de hoge verantwoordelijken van het OCMW.

Merci à elle d’avoir pu mener à bien son mandat avec souci pour la détresse des plus faibles sans perdre de vue l’exigence éthique de nos institutions.

C’est le cas aussi de Khadija Tamditi. Elle a assuré son mandat de conseillère communale avec beaucoup de passion et une attention particulière pour les préoccupations quotidiennes des Molenbeekois. Chose peu aisée quand on est conseillère de la majorité, elle a su faire entendre la différence des écologistes sur une série de thématiques aussi importantes que la sécurité ou l’enseignement et ses interventions sont très souvent appréciées tant par les membres de la majorité que de l’opposition. Cette unanimité, au sein d’un conseil communal très souvent chaotique, est assez exceptionnelle pour que ce soit souligné Merci pour tout.

Merci à nos autres mandataires : Chantal, Olivier, Jacqueline et les autres pour leur travail précieux au sein d’institutions telles que le Logement Molenbeekois, la Mission Locale ou Atrium.

Merci pour cette excellente collaboration au projet collectif de l’écologie politique.

Un remerciement revient aussi aux député.e.s d’autres niveaux de pouvoir avec lesquels nous avons eu la chance de défendre notre Commune et ses habitants. En particulier, nous souhaitons souligner l’excellente collaboration que nous avons pu avoir avec notre député Gilles Vandenburre qui a su titiller comme il se doit le ministre Jan Jambon et son Plan Canal, mais qui a également fait un excellent travail de liaison sur la commission d’enquête sur les attentats

Un remerciement particulier s’adresse également au député régional Alain Maron, avec lequel nous avons pu œuvrer pour la défense de l’accès aux logements publics dans le cadre du dossier Lavoisier mais aussi sur les enjeux de cohésion sociale.

Merci à Arnaud Pinxteren, notre coprésident régional qui a toujours été à l’écoute et de bon conseil.

Grâce à toutes ces personnes, nous avons pu défendre nos projets et faire avancer les priorités de l’écologie politique.

Notre travail d’élu, c’est également les combats que nous avons dû mener contre des projets qui mettaient en péril l’équilibre de notre commune. Sans trop nous étendre, rappelons que nous avons réussi à être un rempart contre ceux qui sèment la division et la tension entre les habitants de la commune.

Dankzij de oppositie van de groene beweging in Molenbeek, heeft Jan Jambon Molenbeek geen vereniging kunnen opleggen die uit het niets kwam om het terreinwerk van onze gemeentelijke verenigingen te verstoren. Het hardnekkige verzet van Ecolo heeft ook verhinderd dat de gemeente haar goedkeuring hechte aan een inschrijvingsreglement op het bevolkingsregister dat zowel voor samenwonenden als medehuurders een bedreiging vormde.

Notre rôle d’élu c’est aussi celui de porte-parole. Porte-parole de la commune et de ses habitants.

Autant dire qu’à Molenbeek, durant cette législature, ce rôle a été fortement éprouvé. Et nous pouvons être fiers de la façon dont nous avons assumé ce rôle qui a même été reconnu par les médias : nous avons été les porteurs d’une parole nuancée dans un contexte qui ne l’était pas.

Aujourd’hui, en 2018, il n’est pas inutile de rappeler que nous sommes prêts, plus que jamais, à défendre et concrétiser le projet de l’écologie politique dans la commune.

We zijn er niet alleen klaar voor, we hebben er ook zin in. We zijn er absoluut van overtuigd dat we een meerwaarde vormen voor onze gemeente. Om deze doelstelling te bereiken, moet de groene familie sterker zijn dan ooit.

Des écologistes forts à Molenbeek, c’est la seule manière de garantir une place plus importante à une véritable écoute des aspirations des citoyens. Une écoute qu’il faudra pérenniser et renforcer dans les années à venir. Penser de nouvelles formes de participation citoyenne qui permettent de renouer la confiance entre les institutions et les habitants.

Des écologistes forts à Molenbeek, c’est la seule manière de garantir des politiques publiques éthiques, justes et équitables. Ainsi, Grâce à Ecolo, nous avons, par exemple, enfin la garantie d’une attribution indépendante et plus juste de nos logements communaux, hebben we ook kunnen zorgen voor een grotere transparantie bij de toekenning van gemeentelijke subsidies, dankzij een reglement waarover volgende week in de gemeenteraad gestemd wordt.

Des écologistes forts à Molenbeek, c’est aussi une manière de construire collectivement un projet d’avenir, de développement durable et donc social, environnemental et économique pour l’ensemble des quartiers de nos communes. Ce travail passe par un contact intense avec les citoyens. Les habitants sont déjà nombreux à avoir reçu la visite de nos militantes et militants.

En d’autres mots, des écologistes forts, ce sont des femmes et des hommes, des jeunes et moins jeunes qui savent travailler ensemble au-delà de leurs différences et de leurs différends pour porter des projets communs.

Dans une société multiple et plurielle, le seul choix démocratique et pacifiste est celui du dialogue dans le respect des identités de chacun. Ceux qui optent pour le repli et qui rêvent d’une société où tout le monde se ressemble rêvent en fait à une société totalitaire où, in fine seule la peur et la mort règnent.

 

A Molenbeek, qui a été au cœur de l’actualité violente et tragique, plus qu’ailleurs encore le dialogue est de vigueur. Peut-être plus qu’ailleurs, avons-nous dû nous en rappeler au lendemain des attentats et plus qu’ailleurs sans doute avons-nous du urgemment décupler nos énergies pour œuvrer à ce dialogue, retisser des liens distendus, essayer de se comprendre.

 

Deze dialoog vindt uiteraard niet plaats zonder slag of stoot. We moeten elkaar alles kunnen zeggen, maar het is belangrijk dat dit op een respectvolle manier gebeurt.

 

De dialoog aangaan zit in ons DNA en maakt deel uit van onze geschiedenis. De Franstalige en Nederlandstalige groenen zijn er altijd in geslaagd om de dialoog in stand te houden en een gemeenschappelijke visie uit te werken over netelige kwesties,  zelfs op de meest gevoelige momenten tijdens de crisis van de instellingen.

 

A Molenbeek, ce dialogue a été mis à mal face aux tragiques événements entre les deux groupes locaux. Certains écologistes ont souhaité, malgré le fait que le dialogue était pourtant encore là, faire chemin seul pour 2018. Ce n’était pas notre choix. Notre choix est celui résolument du dialogue.

 

C’est pourquoi, dans le pur esprit écologiste, nous présenterons une liste bilingue, voire multilingue, mais surtout une liste plurielle, diversifiée, à l’image de Bruxelles. Non pas pour le symbole, ni pour aller chercher le vote communautaire comme certains voudraient le faire croire mais parce que c’est Molenbeek, c’est Bruxelles, c’est la ville la plus cosmopolite du monde. La seule manière de faire une politique juste, c’est de tenir compte de la diversité des réalités, des opinions.

Sur cette liste que nous avons le plaisir de tirer, chacun d’entre vous aura un rôle important à jouer, c’est le cas notamment de Rajae Maouane et d’Emre Sumlu, 3e et 4e candidats désignés.

 

Par son engagement quotidien aux côtés des jeunes dans son quartier mais aussi l’ensemble de la commune, Rajae nous apporte son dynamisme dans notre campagne.

Merci aussi à Emre pour son engagement dans cette campagne. Ton investissement notamment sur les thématiques d’alimentation durable et auprès des habitants de ton quartier enrichira notre projet.

 

Om dit vijftal bovenaan de lijst te vervolledigen, nog meer kleur en harmonie te geven, hebben wij het plezier om u op natuurlijke wijze en met veel emotie onze nieuwe kandidate voor de gemeenteraad voor te stellen, die op de vijfde plaats zal staan: Jase Van Grembergen.

 

Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir t’accueillir sur notre liste. Il s’agissait d’une évidence pour nous de pouvoir faire cette route vers 2018 et au-delà avec toi.

 

Jase is Nederlandstalig en was lid van Groen, maar ze maakt al lang deel uit van onze groep en is een ecologiste in hart en nieren.

Elle fait partie de ces personnes qui enjolivent notre quotidien par son esprit d’ouverture et son investissement dans les questions de diversité culturelle. Beaucoup d’entre vous la connaissent déjà. En 2012, déjà, elle était candidate à la 13ème place.

Ze vervolgt dus haar weg aan onze zijde, om samen met ons het project van de Molenbeekse groenen uit te dragen.

Jase, het woord is aan jou.

Jase :

Ik ben vereerd en verheugd om hier tussen jullie te kunnen staan als Nederlandstalige. Jullie wilden niet opgeven om samen verder een verhaal te schrijven. Bedankt Sarah en Karim en alle anderen voor jullie inspanningen om dit te realiseren.

Het is het spoor van de liefde dat me 9 jaar geleden van Gent naar Brussel, meer bepaald Molenbeek, heeft gebracht en met open vizier heb ik toegelaten, niet altijd even gemakkelijk, dat Brussel en Molenbeek me veranderd hebben.

He heeft me verrijkt met vele kleuren en nuances. Het heeft me onze superdiversiteit doen omarmen, en zonder, klopt het zelfs met meer voor me – neer nog ik ben er mijn professionele missie van aan het maken !

En ook al ben ik niet de persoon van veel woorden, maar veel actie ! Ik wil graag besluiten met de inspirerende woorden van Margaret Nead, een Amerikaanse antropologe, die met volle overtuiging zei : « Never doubt that a small group of thoughtful, committed citizens can change the world. Indeed. It’s the only thing that ever has. »

Merci Jase. Avant de demander à Zakia Khattabi, notre coprésidente, de conclure, nous aimerions juste rappeler qu’au cours de l’année à venir, de nombreux rendez-vous s’échelonneront au fil des mois. Plus que jamais, notre volonté est de construire un projet avec les citoyens. Un projet que nous voulons résolument participatif et collectif. Ces derniers mois, nous avons entamé un processus de rencontres et débats qui étaient déjà terriblement enrichissant. Nous allons le poursuivre.

Plus que jamais, rassemblons, réunissons autour de nous toutes celles et ceux – peu importe la langue qu’ils parlent, peu importe leur origine, peu importe leurs convictions – autour du seul projet porteur d’espoir, de justice, de convivialité et de qualité de vie, de l’air, … : celui des écologistes de Molenbeek. Samen !

Sarah Turine et Karim Majoros